Actualités
HUMANITE du 5 janvier 2016
la parole à l'UNAM
Lire la suite
SCOP TI le fruit mûr de la lutte exemplaire des FRALIBS
Revue de presse d'une naissance attendue et méritée
Lire la suite
ILS VOULAIENT METTRE LA FRANCE A GENOUX
ILS L'ONT MISE DEBOUT
Lire la suite
L'UNAM AVEC LES ELUS ET LES SALARIES DEVANT L'ARS DE LONS LE SAUNIER CONTRE LA FERMETURE DU SSR D'ORGELET
TOUS ENSEMBLE POUR L'EMPLOI ET LA DEFENSE DU SSR
Lire la suite
communiqué CAM COMTOIS
Lire la suite


LES FRANCHISES
A QUAND LA SUPPRESSION DES FRANCHISES?
Ajouté le 23-05-2012 - lu 1147 fois
Près de deux tiers des Français interrogés par l'institut CSA sont défavorables au système des franchises sur les soins retenues sur les remboursements effectués par l'assurance maladie, montre un sondage commandé par l'association Aides. Cela corrobore l'ancienne  enquête d'opinion Ipsos réalisée pour le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss) en octobre 2007.
 65% des personnes interrogées estiment que l'idée de tels dispositifs vont "plutôt dans le mauvais sens car ils pénalisent les personnes les plus malades ou les plus démunies et peuvent générer un retard dans l'accès aux soins".
Il est néanmoins intéressants de constater que cette enquête d'opinion montre une différence  entre les personnes se déclarant sympathisants de droite , favorables aux franchises (à 58% pour l'UMP et 51% pour le Modem), et les sympathisants de gauche et d'extrême-droite, qui y sont majoritairement hostiles (86% pour le Front de gauche, 77% pour le PS, 85% pour Europe écologie, 73% pour le Front national).
Environ 87% des personnes interrogées se déclarent plutôt (27%) voire tout à fait (60%) favorables à une dispense des franchises pour les personnes atteinte d'une maladie chronique ou d'une affection de longue durée (ALD).
Elles sont 80% à se dire plutôt (33%) voire tout à fait (47%) favorables à une telle dispense en faveur des personnes vivant sous le seuil de pauvreté (954 euros par mois).
Nous pouvons néanmoins regretter que le président François Hollande a déclaré qu'il n'aurait "pas les moyens" de le faire. La suppression des franchises avait  été annoncée par le candidat du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon ,par la candidate d' Europe écologie-Les Verts (EELV), Eva Joly et  par le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Philippe Poutou.
SOURCE : UNAM - 23 05 12

Autre articles :
PRISES DE POSITIONS
CONFERENCE DEBAT SUR LES PRETS TOXIQUES ET L'HOPITAL
PRISES DE POSITIONS
LES HOPITAUX AUSSI AUSSI CONCERNES PAR LES EMPRUNTS TOXIQUES
PRISES DE POSITIONS
ALTERNATIVE MUTUALISTE au Congrés confédéral de la CGT à MARSEILLE
PRISES DE POSITIONS
APPEL A LA RESISTANCE
PRISES DE POSITIONS
l'AVENIR SERA CE QUE NOUS EN FERONS!
PRISES DE POSITIONS
NATHALIE HIRAUX, Présidente de l'UNAM au coeur du débat sur la Protection Sociale
ACTUALITE
HUMANITE du 5 janvier 2016
PRISES DE POSITIONS
VOEUX 2016 de L'UNAM
PRISES DE POSITIONS
ALERTE de l'UNAM et du GROUPE ENTIS MUTUELLES SUR LE PFLSS 2016
....
Actualités
HUMANITE du 5 janvier 2016
la parole à l'UNAM
Lire la suite

SCOP TI le fruit mûr de la lutte exemplaire des FRALIBS
Revue de presse d'une naissance attendue et méritée
Lire la suite

ILS VOULAIENT METTRE LA FRANCE A GENOUX
ILS L'ONT MISE DEBOUT
Lire la suite

L'UNAM AVEC LES ELUS ET LES SALARIES DEVANT L'ARS DE LONS LE SAUNIER CONTRE LA FERMETURE DU SSR D'ORGELET
TOUS ENSEMBLE POUR L'EMPLOI ET LA DEFENSE DU SSR
Lire la suite

communiqué CAM COMTOIS
Lire la suite



UNAM